2015_expression_ecoute_02

L’APAVIM est partenaire de l’Institut Français pour la Justice Restaurative. Elle accompagne ses actions sur son territoire et promeut sa philosophie à travers un Service Régional de Justice Restaurative, créé en 2015.

Le SRJR a pour mission d’informer et d’intervenir dans la mise en oeuvre de mesure de justice restaurative auprès de personnes victimes et auteurs d’infractions pénales dans le ressort de la Cour d’Appel de Pau (Béarn, Haute-Pyrénées, Landes, Pays-Basque)

Pour mener à bien ces missions le SRJR s’est doté de 2 coordonateurs :

Mr  MORIN Mathias – 06.99.21.41.64

Mme LABURRE  Océane – 07.83.44.40.25

coordonnateurs@srjr-pyrennees.org

 

 

 

La justice restaurative considère le crime comme étant avant tout une atteinte aux personnes et aux relations interpersonnelles, avant d’être une atteinte à l’autorité de l’État.

Cette conception du crime repose sur le constat que tous les humains sont « interconnectés », qu’ils entretiennent, depuis toujours, d’inévitables relations intersubjectives. Le crime, en atteignant les personnes blesse, voire brise, ces interconnexions. Le mal causé à l’un atteint tous les autres.

Le crime est aussi le symptôme d’un déséquilibre du réseau relationnel au sein duquel les individus évoluent, au sein de leurs communautés d’appartenance. Par conséquent, des responsabilités et des obligations mutuelles caractérisent ces interrelations et, lorsqu’un mal est fait, toutes les parties concernées doivent être impliquées et réparées.

En s’intéressant aux dommages eux-mêmes mais encore à leurs causes, la justice restaurative offre une grille de résolution et de régulation des conflits plus englobante que le système classique.

logo_IFJR