ÉCOUTER – INFORMER – ACCOMPAGNER – ORIENTER

L’APAVIM vous accompagne dès l’infraction et tout au long de la procédure judiciaire.
Notre approche vous permet une prise en compte globale de vos difficultés par une équipe pluridisciplinaire.

Nos services sont gratuits, professionnels et rendus en toute confidentialité.

Chaque cas est particulier

parcours

Il n’existe pas de parcours type. En fonction de vos difficultés, nos professionnels identifieront vos besoins juridiques, sociaux ou psychologiques. Vous pourrez être ainsi accompagnés par un(e) juriste et/ou un(e) assistant(e) social(e) et/ou un(e) psychologue.

L’accompagnement juridique : Avant ou après un dépôt de plainte

  • Vous êtes victime d’une infraction pénale, les juristes vous informent sur votre droit à déposer plainte et sur la procédure pénale qui pourrait en découler.
  • Si vous avez déjà déposé plainte, un suivi peut alors se mettre en place, et ce, tout au long de la procédure.  Les juristes identifient vos besoins, vous orientent si nécessaire vers les différents professionnels de la Justice (avocats, huissiers, notaires…) et/ou vous accompagnent dans vos démarches et lors des diverses audiences.
    Pour les lieux d’accueil des juristes, veuillez vous référer à l’onglet : « Lieux d’accueil et contacts »

L’accompagnement social

Au plus près des faits, deux assistants sociaux peuvent accueillir les victimes, tant au sein du commissariat de Police que des compagnies et brigades de Gendarmerie.

Le public est reçu en temps réel et peut bénéficier de dispositions particulières dans des situations d’urgence (hébergement), d’informations, de réponses sociales adaptées (secours, démarches administratives), évaluation globale des difficultés…

L’accompagnement psychologique

solitude

Ne restez pas seuls face à vos souffrances.

Nos prises en charge, tant individuelles que collectives, permettent aux personnes victimisées et à leur famille, d’éviter de développer des conséquences secondaires à l’acte.
Les entretiens psychologiques favorisent la réparation, l’acceptation de l’infraction vécue en l’intégrant à son existence.
La mission principale des psychologues est le soutien et l’accompagnement des victimes et/ou de leur famille tout au long de la procédure.

Comment se lancer ?

Ce premier contact permet de diagnostiquer et de confirmer avec vous l’urgence de vos besoins.